Le Trail hivernal

La tendance n’avait échappé à personne : le running et le trail séduisent chaque année de nouveaux adeptes.

Contrairement aux idées reçues le trail ne se pratique pas qu’en région montagneuse, plusieurs courses sont organisées dans les grandes villes de France.

Paris a accueilli du 17 au 20 mars 2016, l’Eco Trail, une compétition de plusieurs jours dans le cœur de Paris avec différentes étapes comme la verticale de la Tour Eiffel, une course ascensionnelle complète du monument le plus visité au monde.TRAIL PARIS

Le sport, partout et par tous les temps, voilà les nouvelles résolutions des Français pour 2016, et si la saison de ski n’aura pas été grandiose jusqu’ici, les adeptes du trail ont déjà quant à eux renfiler leurs baskets et repris l’entraînement.

Le trail s’invite désormais dans les stations de ski. De bonnes chaussures crantées et un équipement adapté permettent aux passionnés d’affronter le froid et la neige dans de bonnes conditions.

Cette tendance est soutenue par les stations de montagne qui proposent de plus en plus de parcours balisés ainsi que des itinéraires sécurisés.

Les courses organisées

Le trail hivernal n’est pas une nouveauté puisqu’il est pratiqué depuis une quinzaine d’années, mais on constate une nette augmentation du nombre de pratiquants au même titre que le nombre de courses organisées en station ( environ 30 en 2016). C’est à l’initiative de Patrick Michel que le premier trail blanc de Serre-Chevalier a eu lieu (il organise également la Snow Race de Montgenèvre, la Sky Race de Montgenèvre, et le semi-marathon Névache Briançon).

Organiser des trails dans la neige était un moyen de réunir les coureurs même en hiver, car la coupure entre l’automne et le printemps peut-être parfois très longue. De plus en plus de coureurs ont alors commencé à apprécier courir en pleine nature dans la neige avec des paysages à couper le souffle.

trail-blanc

L’équipement

Le trail hivernal requiert un équipement quelque peu différent du trail classique.
En effet, il est souvent demandé aux participants d’une course de respecter une liste du matériel obligatoire pour participer.

  • Passe montagne ou tour de cou : pour éviter les brûlures liées à l’air sec de la montagne.
  • Bonnet : le corps humain perd 40 % de sa chaleur par la tête.
  • Lunettes : des verres clairs pour éviter les éblouissements.
  • Base Layers thermique et veste 2 couches.
  • Gants en option.
  • Collant ou fuseau : règle de base, avoir les jambes et les bras couverts.
  • Chaussettes : modèles de running épais.
  • Mini guêtres : très utile pour empêcher l’infiltration de la boue ou de la neige.
  • Gourde ou sac d’hydratation.
  • Chaussures : les coureurs doivent privilégier les modèles de trail avec membranes.
  • Crampons ou chaîne antidérapants.

Le trail blanc nécessite quelques ajustements au niveau de l’équipement, mais quoi de plus agréable que de pouvoir s’entraîner sur tous types de terrains, et ça durant toute l’année ?

commentaires (0)

Votre adresse mail ne sera pas rendue publique.

Vous pouvez utiliser les attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>