Présentation, test, vente en ligne Scott Spark RC 2012

Aujourd’hui j’ai pu essayer le tout nouveau SCOTT Spark RC 2012. Ce vélo nous a été mis à disposition par Scott, merci Marcelin!

Tout d’abord ce vélo est magnifique, mon Spark RC 2010 parait complétement dépassé à coté.

Ce millésime 2012 a complètement été repensé. Le débattement a été  porté à 120 mm, la géométrie a été repensée. Les articulations sont beaucoup plus grosses que sur l’ancienne version, on n’a plus ces petites vis torx qui ne demandaient qu’à s’abimer. Douille de direction conique, patte de frein postmount placée sur les bases, axes de roues arrières 12*142mm, passage interne des gaines…  Tout a été optimisé, jusqu’au plus petit détail. Scott a vraiment réussi a optimiser l ‘ancienne génération qui était pourtant la référence de la catégorie.

La manette twin-lock a été conservée, elle agit toujours sur fourche et amortisseur en simultané, avec 3 positions, ouvert, traction et bloqué. Pour cette année la fourche se durcie aussi en mode traction.

Niveau équipement que du top de gamme, avec une Rock-shox Sid 120 mm , le groupe Sram XX 2*10 pour la transmission et les freins et du Ritchey WCS carbone pour les périphériques. Nous aurions aimé des roues tubless au lieu des DT Swiss XR-RS Disc spécifique à la première monte. Elles sont certes légères mais ne font pas rêver. Avec des Crossmax SLR ce montage frisait la perfection! Les pneus Schwalbe Rocket Ron EVO ne paraissent pas solide et ne sont pas très cramponnés.

Coté réglages c’est un jeu d’enfants on ajuste le SAG de la fourche et de l’amortisseur, on règle la détente et c’est parti. A Noter que dans ce nouvel amortisseur NUDE les pressions sont bien inférieures à celles de l’ancienne version. Pour mon petit gabari j’ai mis moins de 5 bars.

Potence courte, guidon large, on se sent immédiatement à l’aise. Cette position laisse présager de bonnes choses pour la descente.

Mais avant de descendre il faut monter! Pour ce test direction les bords du lac d’Annecy et le Semnoz, j’ai été accompagné par notre caméraman et coureur sur route  Geoffrey Bessy et  du membre du team SCOTT Trail Charles Dubouloz.

Les premiers coups de pédales révèlent une rigidité impressionnante,  on a vraiment la sensation  que tous les watts sont transmis à la roue arrière. La première partie de la montée se fait sur la route, d’un coup de pousse ce Spark se transforme en rigide, et avec seulement 10kg ca envoie ! Le sensation est vraiment bluffante par rapport à l’ancienne version qui ne paraissait pourtant pas en manquer. On sent que tous les Watts sont transmis à la roue arrière.

Mais c’est quand le terrain devient technique que ce SCOTT Spark RC 2012 s’exprime pleinement la suspension arrière fonctionne à merveille, la roue est collée au sol ! L’adhérence est top malgré des Schwalbe Rocket Ron EVO qui ne m’ont vraiment pas convaincu.

C’est quand la pente s’inverse que différence se creuse avec l’ancienne version. Potence courte, guidon large, débattement porté à 120 mm tout cela présageait du bon. Et ben je n’ai pas été déçu, en descente ce Spark RC 2012 est bluffant on à l’impression d’avoir plus de 120 mm et la géométrie est vraiment adaptée pour descendre vite.

En optimisant les petits détails et en augmentant les débattements Scott a donc réussi à remplacer avantageusement l’ancien Spark. Toujours aussi léger et performant en montée, il est maintenant incroyablement confortable en descente.  Il ravira le compétiteur par son poids plume et sa rigidité mais aussi le randonneur par sa tolérence et son confort

Petite vidéo du test :

testé par GF Sport

Guillaume Fantin

commentaires (0)

Votre adresse mail ne sera pas rendue publique.

Vous pouvez utiliser les attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>