Voici un compte rendu sur la mythique Diagonale des Fous.

Notre ambassadeur Nicolas JALABERT nous explique tout sur sa course.

Nicolas JALABERT team SUMMIT SQUADRON

« Quand tu arrives sur la Diagonale des Fous c’est souvent la peur au ventre car même si la préparation a été bonne il faut rester humble face à la difficulté de cette course.

Jeudi 21 octobre 21h la course est lancée dans une ferveur populaire comparable au Tour de France, je pars vite et me laisse porter par toute cette folle ambiance.

Mes premiers chronos sont trop rapide par rapport au prévisionnel mais peu importe le plaisir est là.

Après 50kms je pointe en 83ieme position, loin devant mes tableaux de marche et les premiers problèmes digestifs ce font sentir, je ne le sais pas encore mais ils ne me quitterons plus.

Cilaos km 65 je n’arrive plus à m’alimenter, le soleil chauffe fort ce vendredi matin au moment d’aborder le col du Taibit qui donne accès au cirque de Mafate, je décide de faire mon premier stop de 20’ pour faire redescendre les nausées.

Ça va mieux mais cela sera de courte durée, je m’arrête 30’en tente médicale sur le premier ravito de Mafate à Marla , en ressortant je récupère la compagnie de thierry Breuil ex champion de France de Trail et de son frère, leur compagnie va me porter pendant 20km au moral et ça fait du bien.

Grand place km 100 je suis toujours dans des bons chronos mais malheureusement je dois laisser filer mes deux compagnons et prendre une décision importante, à ce moment là de la course je n’ai plus qu’un seul objectif, finir cette diagonale, et s’il faut m’arrêter 10 fois dormir et faire passer mes nausées pour cela peu importe finir reste le plus important .

Les 30 km suivants seront donc une succession d’arrêt sur la portion la plus difficile de la course en cette deuxième nuit.

4h du matin, je sort enfin de Mafate après une traversée de 14h, décidemment ce cirque restera ce que j’ai fait de plus dur en Trail, on y trouve toutes les difficultés, technicité chaleur froid la nuit  et gros dénivelé(39km pour 3500mD+)

Photo - Cirque de Mafate par JeanLuc21
crédit photo jeanluc21

Oui mais voilà, quand on en sort on sent l’odeur de l’arrivée et j’ai soudain un regain d’énergie qui va me porter un long moment, je ne perds plus de place, je sais maintenant qu’à 30km de l’arrivée je vais finir ma deuxième diagonale. Mes HOKA ne me lâchent pas, bien au contraire j’apprécie encore plus leur confort dans ces moments difficiles, j’en profite pour relancer au maximum de ce qui me reste.

Bien sur le final ne ce fera pas sans peine, encore quelques montées mais surtout une chaleur accablante qui frôle les 40 degrés sur la ligne d’arrivée.

J’arrive enfin dans une joie contenue car l’épuisement est bien là en 38h35’ 235ieme/2600 partants, la satisfaction est là car même si j’avais mis la barre haute sur mes temps de passage(prévu entre 33 et 37h) je bats mon dernier chrono de 3h.

Avec quelques jours de recul évidemment seul les bons souvenirs restent et l’envie d’un jour retourner sur cette course de rêve est déjà là.

Aucun Trail à mes yeux n’est aussi beau aussi dur, la diagonale ça se vie à fond, ça fait vibrer, c’est une vraie aventure et franchir cette ligne d’arrivée c’est le graal du Traileur »

Un grand merci à Thierry de sport Aixtrem pour le soutien du team Summit squadron.

commentaires (0)

Votre adresse mail ne sera pas rendue publique.

Vous pouvez utiliser les attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>