Guide SportAixTrem - Choisir ses chaussures de randonée

Cet article n’a pas pour but de vous dire quelle chaussure, ni quel modèle acheter car il y a autant de réponses que de pratiquants ! Il vous guidera dans votre choix en définissant d’une part votre profil d’utilisation et le type de chaussure désiré (êtes vous plutôt un adepte de la montée, de la descente, partisan d’une pratique classique ?), et d’autre part, ce guide vous aidera à choisir la bonne taille de chaussure !

Contrairement au ski alpin, la tendance en rando est au léger, voire à l’ultra-léger. N’oubliez pas : vous allez portez vos chaussures en montée des heures durant en faisant des milliers de pas ! Alors vous vous doutez que de passer d’une chaussure qui pèse 1700 grammes à une chaussure de 1300 grammes représente un gain d’énergie incontestable !

Définir son profil de skieur :

La première question a se poser avant d’aller essayer vos chaussures est : quel est mon profil de skieur rando ? Pour satisfaire tout le monde, les constructeurs ont créé des gammes différentes en fonction de chaque profil et proposent ainsi des modèles adaptés. A vous de définir maintenant de où vous placez le curseur Montée – Descente.

Le randonneur polyvalent ou classique: vous êtes de ceux qui souhaitent aller à peu près partout et vous privilégiez autant la montée que la descente.
Vous avez un profil 50% montée / 50 % descente.
Vous vous dirigerez vers des modèles 3 crochets + ou -.
Scarpa F1, Atomic Backland, La Sportiva Spectre, La Sportiva Sideral

Le randonneur freeride ou freerando : vous cherchez avant tout à vous faire plaisir à la descente avec de belles courbes et de la vitesse !
Vous avez un profil 20 % montée / 80 % descente.
Vous vous dirigerez vers des modèles 4 crochets afin de garder la sensation d’avoir une vraie chaussure de ski de piste à la descente.
Scott Cosmos III, Scarpa Freedom SL, Scarpa Maestrale

Le randonneur expert ou compétition : vous cherchez la légèreté sans être trop regardant sur la skiabilité à la descente.
Vous avez un profil 70-80% montée / 30-20% descente.
Vous opterez pour une chaussure ultra-légère 1 ou 2 boucles ou un système BOA.
Scarpa Alien RS (BOA), La Sportiva SpitFire, Scarpa F1 Evo, Dynafit TLT 7 Performance

Définir son profil de skieur
Définir son profil de skieur

Définir sa taille :

Pensez à mesurer vos pieds avant tout essayage ! Vous trouverez un “mesureur” à disposition dans les magasins de glisse. Posez-y vos deux pieds (même si le mesureur n’est que pour un seul pied, mesurez les deux quand même !) et fléchissez vos jambes comme si vous étiez en descente. Vous trouverez également sur ce même mesureur des indications pour savoir si votre pied est plutôt fin ou large (des informations précieuses pour choisir votre chaussure).

Dans un souci de cohérence internationale (et comme pour le ski alpin), la valeur Mondopoint a été inventée. Il s’agit là de la taille de votre coque (26, 27, etc.) et donc de la taille de la semelle intérieure mais cette fois-ci exprimée en millimètres (260mm, 270mm, etc.).
Vous trouverez ici un tableau qui vous aidera à trouver la correspondance des pointures Mondopoint avec les pointures européennes en fonction de la marque de vos chaussures de ski.

Chaussure en position descente :

En position debout, crochets fermés, genoux fléchis et tibia en appui sur la languette (position de descente…), les orteils ne doivent pas toucher le bout du chausson.
Par contre, redressé (genoux en extensions) les orteils viennent effleurer le bout du chausson.
–> Si vous ressentez cela, vous avez trouvé la bonne longueur !

Pour le volume, sans serrer les boucles de serrage, vous devez ressentir que votre pied est bien englobé par le chausson (pas trop comprimé, pas de douleurs précises).
Vous ne devez pas ressentir le besoin de serrer les crochets pour vous sentir tenu, sinon c’est que la chaussure est trop grande.

Chaussure en position montée :

La chaussure est donc libérée au niveau du collier avec plus ou moins de débattement. De là, marchez de manière classique, comme avec une paire de basket et posez-vous les mêmes questions que ci-dessus en position descente. Votre pied doit être tenu, et laisser suffisamment de débattement pour marcher confortablement, idéalement le talon ne doit pas se lever, ou si il se lève, il entraîne le chausson.
–> Si vous sentez ne serait-ce qu’une toute petite gêne, essayez une autre chaussure !

Conseils SportAixTrem :

Pensez aux semelles et chaussons thermoformés, ceux-ci vont apporter, en plus du confort, de la précision et de la maîtrise. Sans oublier que le chausson thermoformable sera plus léger qu’un chausson classique 😉 Donc gain de poids, donc montée plus facile !

Cela peut paraître évident, mais pensez bien à essayer les deux chaussures (droite et gauche). Vos pieds ne sont pas identiques, donc essayez bien les deux !

Après vos sorties glisse, enlevez les chaussons des coques et les semelles des chaussons pour les faire sécher. Une fois secs, serrez au minimum les crochets : cela sera plus facile à fermer pour la sortie suivante.

Découvrez sur notre site nos chaussures de ski de rando

Ou venez dans notre magasin d’Aix-les-bains !

 

 

 

commentaires (0)

Votre adresse mail ne sera pas rendue publique.

Vous pouvez utiliser les attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*