Courses à obstacles : le phénomène Run & Fun

Spartan Race, Mud Day, Frappadingue… Les courses à obstacles sont de plus en plus nombreuses ces dernières années en France et dans le monde. Ces courses, aux difficultés et longueurs variables rassemblent plusieurs milliers de personnes chaque année aux quatre coins du pays. Mais pourquoi cette discipline prend tant d’ampleur ?

Du fun, du fun et encore du fun !

Si une partie des participants recherchent la performance sur les courses à obstacles, la grande majorité des coureurs cherchent avant tout à s’amuser ! Et il y a tout ce qu’il faut pour prendre du plaisir sur ce type d’épreuve : une ambiance bon enfant, des déguisements plus originaux les uns que les autres, un parcours original, des obstacles en pagaille et (souvent) de la boue !

Les courses d’obstacles, seul ou en équipe, sont une belle manière de briser la monotonie de la course ou du trail classique. Dans ce registre, elles se rapprochent des courses de couleur (mais dans la boue !).

Et le sport dans tout ça ?

Si passer un bon moment est une priorité, le dépassement de soi est une autre valeur des courses à obstacles. L’enchaînement entre les courses et les franchissements d’obstacles se fait très rapidement. Ainsi, les concurrents n’ont que peu de temps pour récupérer de leurs efforts.

Les parcours des courses ont des distances très variables. Certaines sont courtes, parfaites pour les coureurs en reprise ou les enfants. D’autres sont beaucoup plus ardues et se rapprochent des marathons et ultras (plus de 40 kms) qui ne dépayseraient pas les spécialistes de trail. Le nombre d’obstacles dépend bien sûr de la distance parcourue. A titre d’exemple, une Super à la Spartan Race se dispute sur environ 13 kms et est composée de plus de 25 obstacles.

Justement, à quoi ressemblent ces obstacles ? Ils sont eux aussi très variés : ramper dans la boue sous des fils barbelés, marcher en équilibre sur une corde, escalader toute sorte de murs, grimper à des échelles, porter des pierres, traverser un point d’eau ou encore soulever un pneu de tracteur. La seule limite est l’imagination des organisateurs de ses courses.

Pour venir à bout de ces parcours du combattant, il vous faudra trouver l’équilibre entre cardio, force et agilité. Mais la clé des courses à obstacles reste l’endurance. En effet, il faut pouvoir rester régulier dans l’effort et concentré sur toute la distance, surtout dans le cas d’une épreuve ultra. Pour cela, un entraînement running régulier est conseillé (surtout pour les longues distances). Le crossfit est aussi un bon moyen de développer sa force et son agilité.

Où trouver des courses à obstacles ?

Si la Spartan Race, la Frappadingue et le Mud Day figurent parmi les épreuves les plus connues, elles ne sont pas seules ! De nombreuses courses à obstacles ont lieu sur notre territoire ! En montagne, en pleine nature ou en ville ? Plutôt Facile, sportive ou extrême ? A vous de choisir celle qui vous convient ! Bonne chance… et amusez-vous bien ! 😉

commentaires (0)

Votre adresse mail ne sera pas rendue publique.

Vous pouvez utiliser les attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*