Comment choisir des chaussures de trail

Comment choisir des chaussures de trail ? La question revient sur toutes les lèvres, preuve s’il en fallait de l’engouement actuel autour du trail. Cette pratique au plus près de la nature a ses spécificités par rapport à la course sur route. Mais quels sont les éléments à prendre en compte pour choisir ses chaussures de trail ?

A propos de vous…

La première chose à prendre en compte, c’est vous. Quel est votre niveau ? Votre fréquence d’entraînement et les distances parcourues ? Sur quels terrains vous aventurez-vous ? Et dans quelles conditions ? Tous ces éléments, ainsi que votre morphologie, sont primordiaux pour dénicher la paire qui vous conviendra le mieux.

Niveau, distances et fréquence d’entraînement

Ces notions vont souvent ensemble : un coureur débutant ne courra qu’une à deux fois par semaine sur des distances relativement courtes (moins de 10 km) pour commencer, alors qu’un coureur expérimenté visant la performance en compétition peut courir au moins 3 fois par semaine sur de plus longues distances. Les caractéristiques recherchées par ces deux coureurs sont donc bien différentes.

Le débutant pourra ainsi choisir parmi les modèles d’entrée de gamme adaptés à son profil pendant que le compétiteur devra se tourner vers des modèles plus techniques, voire même alterner entre plusieurs paires. Ceci a pour avantage de ralentir l’usure des chaussures, de pouvoir choisir une paire selon le profil d’une course ou la météo prévue, ou encore de diminuer le risque de blessure en évitant d’adapter sa foulée à un modèle pendant trop longtemps.

Surface de pratique et conditions météorologiques

Votre terrain de prédilection et la météo (humidité, neige, pluie, temps sec) que vous rencontrez le plus souvent ont un impact sur le type de chaussure à privilégier.

On distingue 3 grand types de surface :

  • Pour une pratique sur route, privilégiez une paire de chaussures avec un bon amorti pour absorber efficacement les chocs et éviter les blessures. La résistance est également un atout important pour cette surface, l’usure sur le bitume étant plus rapide que sur les autres surfaces. Si vous ne courrez que sur route, une bonne paire de running fera l’affaire. Si vous souhaitez courir sur d’autres surfaces, des modèles polyvalents trail-running existent pour combler vos besoins.
  • Sur des chemins, la stabilité de la chaussure est la caractéristique la plus importante pour bien maintenir le pied.
  • Enfin, sur des sentiers en montagne ou dans la nature, l’accroche sera une donnée très importante à prendre en compte. La protection de la chaussure peut être très importante sur des terrains accidentés (roches et cailloux), tout comme sa solidité.

La météo a également un impact sur les chaussures à adopter :

  • Si vous courrez toujours sur terrain sec, privilégiez des chaussures respirantes. Elles ont en plus l’avantage d’être un peu plus légères que les chaussures Gore-Tex.
  • Le Gore-Tex justement, est une matière qui permet à votre chaussure d’être imperméable. Elle est très utile dans les conditions difficiles, comme la neige, la boue ou dans les régions très pluvieuses. Notez cependant que si l’eau rentre par dessus votre chaussure, l’évacuation ne sera pas aussi efficace qu’avec une chaussure sans Gore-Tex, et vous n’aurez plus le pied au sec.

Votre morphologie

L’étude de votre morphologie est importante pour choisir des chaussures de trail. Un coureur de 65 kg pourra choisir la plupart des modèles du marché, y compris les chaussures ultra-légères. Pour un poids de plus de 70-75 kg, il faudra faire plus attention à l’amorti d’une chaussure pour vérifier s’il est suffisant ou s’il faut se porter vers un modèle avec plus d’amorti.

Passons maintenant aux principaux concernés par cet article : vos pieds ! Fins, moyens ou larges, il faudra choisir un modèle adapté à la forme de vos pieds. Les chaussures Dynafit taillent généralement assez fin. Pour les pieds larges, plusieurs modèles, comme les XA Pro 3D de Salomon, vous apporteront satisfaction.

Enfin, toutes les marques ne taillent pas exactement de la même façon. Des guides de taille par marque sont disponibles sur le blog et le site internet. En cas de doute n’hésitez pas à nous contacter ou, encore mieux, à essayer les modèles qui vous intéressent en magasin.

Les caractéristiques à privilégier pour vos chaussures de trail

Il est important de faire le tour des caractéristiques d’une chaussure de trail, et de les classer selon leur ordre d’importance. Quels critères, parmi l’accroche, l’amorti, la stabilité, le dynamisme, le confort et la résistance sont les plus importants pour vous ?

La stabilité

Primordiale sur les chemins et les sentiers, la stabilité d’une chaussure assure un bon maintien du pied. Il permet de passer sur des terrains plus ou moins accidentés sans risquer l’entorse.

L’amorti

Comme nous l’avons vu plus tôt, l’amorti est très important dans le cadre d’une pratique sur route. Néanmoins, il peut aussi être précieux pour le trail si vous avez souffert ou souffrez de problèmes physiques, au dos ou au genou par exemple. Un amorti plus grand absorbera mieux les chocs mais fera perdre de la légèreté à la chaussure.

L’accroche

L’accroche est le critère différenciant entre une chaussure de trail et une paire pour la route. Pour le trail, une grande accroche est indispensable pour pouvoir courir sans risquer la chute ou la glissade à chaque instant. L’accroche varie selon les modèles. Les modèles polyvalents proposent une accroche correcte mais présentent comme avantage de pouvoir courir sur une surface dure sans trop abîmer ses chaussures. Les modèles spécialisés pour le trail offrent une accroche bien plus fiable qui permet de passer  sans encombre sur les terrains les plus accidentés. Cependant, il ne faudra pas les utiliser trop souvent sur route sous peine de les dégrader très rapidement.

Le dynamisme

Le dynamisme (ou légèreté) est privilégié sur les modèles destinés à la compétition. Ces chaussures très légères, autour de 200 grammes, sont conseillés pour les coureurs de très bon niveau. Elles présentent comme principal défaut une fragilité plus grande que sur les modèles plus lourds, et ainsi une durée de vie beaucoup plus courte. Mettez donc cette option de côté si vous n’êtes pas un compétiteur.

La protection

On peut distinguer deux types de protections :

  • Celles qui cherchent à protéger votre pied contre les obstacles rencontrés sur les terrains périlleux comme les pierres. Ces protections se trouvent sur les côtés et à l’avant de la chaussure.
  • Celles qui vous offrent une très bonne isolation et une grande imperméabilité : la technologie Gore-Tex. Idéales dans les conditions difficiles (neige, pluie), elles vous permettent de garder les pieds secs.

Ces deux types de protection sont intéressantes pour une pratique trail, moins pour la course sur route et chemins dégagés.

Le confort

Qui ne voudrait pas d’une chaussure confortable ? Malheureusement, il n’y a pas de secret : pour être sûr qu’une chaussure est confortable pour votre pied, il faut l’essayer ! Certes, plusieurs modèles possèdent des technologies qui améliorent le confort de la chaussure, mais il reste lié aux particularités de votre pied (taille et largeur).

Le design

Ce critère très subjectif ne doit pas être le plus important pour choisir des chaussures de trail. Mais une fois que vous avez trouver les modèles qui vous correspondent, autant choisir celui dont l’esthétique vous plaît le plus ! Couleurs sobres ou flashy, vous aurez l’embarras du choix !

Vous l’aurez compris, le choix de chaussures de trail dépend de vous : de vos attentes, de votre expérience et de votre morphologie. Ce guide a pour but de vous permettre de comprendre un peu mieux le monde des chaussures de trail. Mais n’oubliez pas : pour s’assurer de son choix, rien ne remplace l’essayage !

Découvrez la gamme de chaussures de Trail de Sport AixTrem !

commentaires (0)

Votre adresse mail ne sera pas rendue publique.

Vous pouvez utiliser les attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*