Guide SportAixTrem - Chaussures alpines vs chaussures de rando

Cet article a pour but de rappeler la différence entre les deux mondes qui opposent chaussures de ski de randonnée et chaussures alpines! Toutes les deux ont leurs avantages et inconvénients. Au magasin ou sur internet, on nous demande régulièrement s’il est possible de randonner avec des chaussures alpines… Techniquement, la réponse est oui ! Mais certaines chaussures sont bien plus adaptées à cette pratique. Faisons le point ici.

Les chaussures de rando classiques :

Ces bottes sont pensées et développées pour faire de la randonnée, c’est-à-dire à la fois du dénivelé et des marches longues. Elles sont donc légères, plus légères que les bottes alpines !

Caractéristiques des vraies chaussures de rando :

  1. Elles possèdent une forme de semelle spécifique type Vibram adaptée à la marche dans la neige et procurant une meilleure adhérence (Norme F/C Rando). Ces semelles sont arrondies et épaisses contrairement à celles des chaussures alpines.
  2. Elles ont des inserts pour les fixations Low Tech (rappel sur les fixations de rando ici).
  3. Elles possèdent deux position :
    1. une position “marche” pour faciliter la marche grâce à un grand débattement du collier (la partie haute de la chaussure s’incline vers l’arrière). Un débattement plus grand permet de faire de plus longues foulées et donc moins de pas au total. Avec la légèreté, il s’agit d’un point crucial sur une chaussure de ski de rando.
    2. une position “ski” pour retrouver le comportement d’une chaussure de ski alpin.
Les chaussures de rando ont un grand débattement du collier : c'est la capacité de la partie haute de la chaussure à s’incliner vers l’arrière lorsqu’elle est en mode marche (ici: Scarpa F1)
Les chaussures de rando ont un grand débattement du collier : c’est la capacité de la partie haute de la chaussure à s’incliner vers l’arrière lorsqu’elle est en mode marche (ici: Scarpa F1)
Inserts de chaussures de rando
Inserts de chaussures de rando
Semelle chaussure alpine (gauche) vs semelle vibram chaussure de rando (droite)
Semelle chaussure alpine (gauche) vs semelle vibram chaussure de rando plus arrondie, plus haute (droite)

Les chaussures de rando sont-elles compatibles avec des fixations alpines ?

Cette forme de semelle arrondie et le Vibram rendent ces chaussures – dans la plupart des cas – non compatibles avec des fixations alpines, mais les fabricants s’adaptent et de plus en plus de modèles récents, comme la Warden MNC de Salomon, la Squire 11 ID ou la Griffon 13 ID 2018 de Marker, sont compatibles avec la norme rando.

Avantages des chaussures de rando :

  • La légèreté bien entendu !
  • La marche facilitée grâce au débattement du collier et une meilleure adhérence.

Inconvénients des chaussures de rando :

Hormis ce problème de compatibilité avec les fixations alpines, elles sont bien souvent moins performantes et moins précises à la descente que les chaussures alpines. Mais tout comme la compatibilité semelles – fixations évolue vite, les dernières générations de chaussures de rando présentent de vraies qualités dignes des chaussures alpines.

Les chaussures alpines orientées rando

Peut-on faire du ski de rando avec des chaussures alpines?

Vaste question… techniquement oui, les chaussures alpines qui possèdent un mode marche peuvent être utilisées en rando, ce qui leur permet d’avoir plus de débattement qu’une alpine classique très rigide. Cependant, et malgré leur mode marche, l’angle de débattement du collier est moins grand que les chaussures de rando : vous serez donc moins à l’aise à la montée qu’avec une vraie botte de rando. De plus, si la plupart ont une semelle ou des talonnettes interchangeables (une version pour les fix alpines, une pour la rando avec une matière agrippante), elles ne sont pas forcément de type Vibram et donc elles ne sont pas adaptées pour la marche dans la neige. De plus, toutes ne possèdent pas des inserts pour chausser des Low Tech, il vous faudra forcement des fixations à plaque, ce qui nous emmène donc au point ci dessous.

Les chaussures alpines sont-elles compatibles avec des fixations de rando ?

Oui… Et non. Vous pouvez chaussez vos alpines sur des fixations de rando débrayables à plaque (ce sont celles qui s’approchent le plus des fixations alpines, le système de chaussage est identique). Par contre, avec une chaussure alpine, vous ne chausserez pas de fixations à insert, cela va de soi !

Avantages des chaussures alpines en rando :

  • Si vous faites du ski alpin et de la rando occasionnellement, vous n’avez qu’une paire de chaussures pour les deux pratiques.
  • Vous avez une chaussure plus rigide et plus performante en descente, si c’est ce que vous privilégiez en rando…

Inconvénient des chaussures alpines en rando :

  • Le poids ! Il est supérieur à celui des chaussures de rando classiques, en général aux alentours de 2kg la chaussure, soit 4kg la paire voir plus.
  • Un angle de débattement du collier moins grand que les chaussures de rando.
  • Comme la plupart des chaussures alpines n’ont pas d’inserts, il vous faut des fixations débrayables à plaque, plus lourdes que des fix à inserts.

Conseils SportAixTrem :

Si vous pouvez faire du ski de rando avec des chaussures alpines et du ski alpin avec des chaussures de rando, il reste tout de même préférable de choisir du matériel dédié à sa pratique. Il faut avant tout définir votre profil de skieur et surtout vos attentes afin de faire le meilleur compromis possible avant d’acheter votre matériel ! Ce genre de “mix” se fait surtout pour des skieurs occasionnels dans l’une ou l’autre des pratiques, comme par exemple, un skieur alpin qui de temps en temps fait une sortie rando ou vice versa !

Découvrez sur notre site nos chaussures de ski de rando

Ou venez dans notre magasin d’Aix-les-bains !

 

 

commentaires (0)

Votre adresse mail ne sera pas rendue publique.

Vous pouvez utiliser les attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*